Type de ressources
Niveau d'études
Mot clé
Activité induite
Les ressources en accès libre
Votre recherche :  Toutes


Nombre de ressources trouvées : 30410
1 2 3 4 5  ... 

Auteurs : Klaus GREWE, NR ;

Auteurs :

- Continuité sur un intervalle - Théorème des valeurs intermédiaires [Vidéo]

Illustration du théorème des valeurs intermédiaires

Auteurs : LUTESMATHS pcsm, Université Paris-VI UPMC ;

- Fonctions convexes. Caractérisation géométrique [Vidéo]

Illustration de la caractérisation géométrique.

Auteurs : LUTESMATHS pcsm, Université Paris-VI UPMC ;

"Bénévole tout simplement, un rien de temps qui change la vie"

Des bénévoles d'accompagnement dans le feu de l'action témoignent de leur engagement auprès des grands malades. Ils expriment spontanément comment ce choix de donner de leur temps transforme leur vie personnelle. Ils sont en lien avec le malade mais tissent aussi des relations privilégiées avec les familles et un vrai partenariat avec les professionnels de santé. Sur leurs différents terrains d'intervention, à domicile ou à l'hôpital (service aigus, USP, long séjour gériatrique,...) ils construisent ensemble une solidarité humaine jusqu'au bout de la vie. Une équipe de permanents attentive et professionnelle et une vie associative les soutiennent.OrigineFILMED 2003 - 104 3605 008GénériqueAuteur: Grimaud C. Référence Filmed: 104 3605 008 SCD médecine

Auteurs : C. GRIMAUD ;

"Bénévole tout simplement, un rien de temps qui change la vie"

Des bénévoles d'accompagnement dans le feu de l'action témoignent de leur engagement auprès des grands malades. Ils expriment spontanément comment ce choix de donner de leur temps transforme leur vie personnelle. Ils sont en lien avec le malade mais tissent aussi des relations privilégiées avec les familles et un vrai partenariat avec les professionnels de santé. Sur leurs différents terrains d'intervention, à domicile ou à l'hôpital (service aigus, USP, long séjour gériatrique,...) ils construisent ensemble une solidarité humaine jusqu'au bout de la vie. Une équipe de permanents attentive et professionnelle et une vie associative les soutiennent.OrigineFILMED 2003 - 104 3605 008GénériqueAuteur: Grimaud C. Référence Filmed: 104 3605 008 SCD médecine

Auteurs : C. GRIMAUD, NR ;

"C" à Paris, vitesse de la lumière: histoires et expériences

A l'occasion de l'Année Mondiale de la Physique, l'Observatoire de Paris et l'Université Paris VI - Pierre et Marie Curie se sont associés pour présenter "C" à Paris, vitesse de la lumière: histoires et expériences. Cette manifestation comportait deux volets: une expérience de mesure de la vitesse de la lumière et une exposition scientifique montrant le rôle de l'observatoire de Paris et de ses atsronomes dans l'histoire de la physique notamment en ce qui concerne la vitesse de la lumière et la métrologie.

Auteurs : Laurence Bobis, Observatoire de Paris ; Jean-Louis Bobin, Université Paris-VI Pierre et Marie Curie UPMC ; James Lequeux, Observatoire de Paris ;

"Coeur à coeur"

Devant la demande permanente d'informations des patients et de leurs familles et afin d'établir un meilleur contact avec ces derniers, l'équipe de Chirurgie Cardio-Vasculaire secteur B s'est mobilisée autour d'un projet de film vidéo. C'est un film informatif destiné à l'accueil et le séjour des futurs opérés cardiaques qui permet de dédramatiser la période péri-opératoire.OrigineFILMED 1994 - 94 5103 175GénériqueFILMED : 94 5103 175

Auteurs : G. FOURNIAL ;

"Coeur à coeur"

Devant la demande permanente d'informations des patients et de leurs familles et afin d'établir un meilleur contact avec ces derniers, l'équipe de Chirurgie Cardio-Vasculaire secteur B s'est mobilisée autour d'un projet de film vidéo. C'est un film informatif destiné à l'accueil et le séjour des futurs opérés cardiaques qui permet de dédramatiser la période péri-opératoire.OrigineFILMED 1994 - 94 5103 175GénériqueFILMED : 94 5103 175

Auteurs : G. FOURNIAL, NR ;

"Cum grano salis" : le problème de l'apophtegme humoristique dans la seconde moitié du XVIe siècle / Nicolas Kiès

"Cum grano salis" : le problème de l'apophtegme humoristique dans la seconde moitié du XVIe siècle / Nicolas Kiès. In colloque "Usages et enjeux de l'apophtegme dans les littératures européennes des XVIe et XVIIe siècles", organisé par l'équipe « Littérature et Herméneutique » du laboratoire Patrimoine, Littérature, Histoire (ELH-PLH) à Université de Toulouse-Le Mirail, les 2 et 3 février 2012.A la suite de Barbara C.Bowen, qui affirmait « qu’à partir de la publication desApophthegmata d’Erasme on ne peut plus distinguer entresententia et facetia », nous proposonsd’interroger le rapprochement entre trait facétieux et ditmémorable au XVIe siècle, à la lumière de nos travauxsur la bigarrure et en particulier sur les « contes et discoursbigarrez » de la fin du XVIe siècle. L’hypothèsede la rencontre entre facétie et apophtegme soulève des enjeuxd’ordre lexical et, plus profondément, des problèmesd’identification générique : 1) A côté du trèspolysémique facecie, le mot apophthegme devient aucours du siècle une sorte d’hyperonyme du dit bref, proche dusubstantif rencontre. Il désigne volontiers des railleriestriviales (Des Périers), voire des gaffes (Tabourot). 2) Apophtegmes et bonsmots « facecieux » voisinent en outre dans les mêmescompilations de « dits mémorables ». Le phénomène estancien : la veine humoristique est principalement représentée,chez Plutarque ou Diogène Laërce, par les apophtegmes cyniques,dont se fait largement écho Erasme. Cependant, à en croire laplupart des compilateurs, la recherche de l’édification prime surla visée humoristique : significativement, si le locuteur peutprononcer tel apophtegme plaisant en riant, comme pour manifester sasupériorité intellectuelle ou morale, il ne provoque que rarementle rire de l’auditoire. Les « contes etdiscours bigarrez » des années 1580 (en particulier les Seréesde G. Bouchet et les Contes et discours d’Eutrapel de N. DuFail) vont plus loin. A la faveur de devis à bâtons rompus, ilsorchestrent des rencontres inattendues entre des matériauxfondamentalement hétérogènes, et se présentent ouvertement commefacétieux : à la différence des Essais de Montaigne,le rire l’emporte sans conteste sur le sourire. La frontière entreapophtegme et facétie, ou entre apophtegme sérieux et apophtegmeplaisant, devient éminemment poreuse. Les diverses rencontres nesont plus séparées par des blancs textuels comme dans lescompilations d’Erasme ou de Lycosthène : elles sont aucontraire emportées dans le mouvement des devis, qui ne cessent demêler les tons, les formes et les sujets. Reprenant un mot d’HenriEstienne, Bouchet se plaît à considérer les apophtegmes comme des« apostumes » (I, 94). Ces auteursréinterprètent ainsi la forme de l’apophtegme, mêlée au seindes « rencontres » : - critère énonciatif :le mot n’est plus seulement prononcé par des Grands, mais aussipar des anonymes, y compris le petit peuple des « métiers ».Les intentions des locuteurs peuvent également changer : unmême apophtegme, en devenant involontaire (Tabourot), gagne une viscomica insoupçonnée. - critère thématique :plusieurs « dits memorables » perdent tout contenuphilosophique, ou sont interprétés à plus bas sens. - critère « formel » :les apophtegmes ne sont plus systématiquement séparés par desblancs. Le bref côtoie le long.- critère de l’usage :le « memorable » ne se limite plus au didactique.L’apophtegme fait souvent rire le cercle des entreparleurs, et viseà enrichir des conversations ultérieures.

Auteurs : Nicolas KIÈS ;

1 2 3 4 5  ...